looking for China

image-98   Yesterday I went to Kowloon to explore the Sham Shui Po area. I wanted to sit anywhere and draw all these richly detailed and generous buildings, but given the little time I had and the hugeness of the task, I resigned myself to make instas, instead.

When I used to live in Beijing my favorite shops were hardware stores and all kind of dusty and messy bazars where toilet brushes, plastic basins and bamboo tooth picks waited aside beautiful, vintage, simple, everyday life chinese products: metallic plates with peony paintings, colorful thermoses, bamboo stroller, feiyue shoes. The chinese must have. The kind of things that any hipster shop in Paris, New York or London would sell as gold or truffe de Bourgogne.
image-101
So when I bumped into Leung Tim Choppess Factory, on Cheung Sha Wan road (n°221), I was in a time travel. This place is the cooking chef heaven. The palace of the chinese interior. They have everything. Including awesome wooden mooncake molds, amazing cookie cutters (actually vegetables cutters, to make fishes or dragons in a carrot slice..) … and the typical Hong Kong metallic mail box for which I will surely go back before Christmas.
image-100 image-99
A little more of chinese ambiance also on Lantau Island last Saturday, when we visited some friends living in Mui Wo village. Individual houses, people riding their bikes, no cars in sight, … were good to our eyes.

Share

Love Jonas Wood flowers paintings

We were in New York a few days ago. One of the million things I loved there is the art of Jonas Wood, currently showed at the Lever House until 4 January. If you’re there, go and see these amazing large scale paintings of flowers, they’re beautiful.

JonasWood1

JOnasWood2 JOnasWood3 JonasWood4

The Lever House Art Collection, New York

Share

En attendant que je revienne …

Pendant que je n’écris pas sur mon blog, je lis les blogs des autres. En ce moment, essentiellement des blogs américains qui parlent de jolies choses (illustration, photo, mode, cuisine, déco, voyage … et leurs bébés !)
J’y découvre toujours une perle, telle que cette photo qui me fait méchamment penser que la première exposition que je vais aller voir dès que Virgile sera en crèche pour de bon, c’est à dire j’espère à la fin de la semaine prochaine (le pauvre a attrapé une vilaine rhino pendant sa semaine d’adaptation), donc la première exposition sera Hopper au Grand Palais.


crédit photo : natthefatrat

Une photo prise par Natthefatrat (qui vit à New York avec son mari et son bébé Henry) probablement avec un Iphone, qui me touche beaucoup (peut-être allez-vous trouver cela stupide) … la pause du petit garçon, l’horizon, l’espace, le temps suspendu. Enlevez la voiture, et trouvez Hopper. Non ?

Chez Oh Joy!, une Américaine originaire de Taïwan qui vit à Los Angeles, que je lis aussi beaucoup, je découvre ce matin Chloé Fleury dont je suis immédiatement tombée amoureuse du travail frais et coloré, en papier savamment découpé. Cette jeune illustratrice française dont les parents ont fait découvrir la côté ouest américaine à leurs enfants lors d’un voyage d’un mois, ce qui a durablement marqué sa vie. Au point de la faire rêver d’y retourner et d’y vivre pour de bon. Il faut dire que c’est aux USA qu’elle a pu monter son studio, et non en France, où toutes ses tentatives avaient échoué (hem). Son histoire me touche beaucoup et tout ce qu’elle fait avec du papier est époustouflant de créativité. Ses scènes sont à la fois très riches et très légères, c’est frais, joyeux … ahlala j’adore ! Chloé tient un blog, allez voir !


Crédit photo et illustration : Chloé Fleury

 

Share

Libya

Share

Oman #4 « Life »

mosquee2

Qu’est ce que je suis en retard ! Ouhlala. J’espère que vous êtes toujours là, et que vous ne vous impatientez pas trop. Donc, pour rappel, bah oui après tout ce temps, on ne sait plus où on en est, nous sommes à Oman. Nous avions commencé une petite visite du Sultanat d’Oman, par les plantes, les portes, la plage, bref, tous les trucs qui commencent par P.

Aujourd’hui je vous propose un petit pêle-mêle pour en savoir un peu plus sur la vie au quotidien, sujet vaste que je ne fais qu’effleurer ici bien évidemment. Comme première image j’ai choisi ce minaret à Mascate, à la tombée du jour. Minaret du haut duquel le muezzin appelle les fidèles à la prière, cinq fois par jour, et notamment une dernière fois à la tombée du jour. Les journées sont rythmées par ces appels, et il est assez impressionnant d’être en ville à ce moment précis. A la tombée du jour, dans les petites rues de Mascate ponctuées de dizaines de minarets, tous les muezzin lancent à l’unisson cet appel à la prière, qu’une oreille étrangère perçoit comme une longue plainte, lancinante, masculine, et terriblement exotique. C’est une des expériences les plus dépaysantes que j’ai vécues.

mosquee

 

souk

 

marchepoissonBarka

 

school

 

Enfants

 

shisha

 

sourceEauChaude

 

buvette

Les épisodes précédents :
Oman # 1 : la végétation
Oman # 2 : The Doors
Oman # 3 : The Beach

Share