ce qu’il reste

Tout n’est pas rose dans les ateliers. Parfois les enfants n’ont pas envie. Parce qu’ils sont comme nous, après tout, ce sont des minis nous. Et parfois ils n’ont simplement pas envie, sont de mauvaise humeur, n’ont pas passé une bonne journée, ne sont pas inspirés, ont mal au ventre, se sont disputé, se sont faits disputer, sont tristes, ou tout simplement fatigués.
Voici trois dessins que j’ai gardés, réalisés lors d’une première séance avec un groupe d’enfants, première séance que je consacre toujours au portrait croisé dessin/photo. Le but est de dessiner quelqu’un, ou de se dessiner soi-même. Puis on fait un portrait photo avec le dessin.
Les deux premiers n’avaient pas envie. Ils étaient même un peu agacés, griffonnant en quelques secondes un dessin volontairement rebelle dont ils ne pariaient pas cher la durée de vie, pensant que je le mettrai à la poubelle, pensant qu’ils étaient bien incapables de faire ce que j’attendais d’eux.
Le premier est particulièrement énervé.
Le deuxième s’amuse, se moque.
La troisième avait envie, calme et appliquée, était bien inspirée par Agatha.
Trois dessins, trois humeurs, trois envies, trois vies. Rien à jeter. On n’est rarement mauvais, quand on est spontané.
1

2

agatha

Share